Monstrueux échangeurs...

Arriver à Sèvres en voiture par l'échangeur du Pot de Sèvres relève de l'exploit... Chaque fois que j'y passe, je me demande quelle vengeance personnelle avait à assouvir contre les automobilistes celui qui a dessiné les plans de cet échangeur consternant. Depuis 35 ans qu'il existe, combien de millions d'heures les automobilistes y ont-ils perdu dans les embouteillages ?

 

Oublions ces monstruosités, et retournous-nous vers le musée.