Où en est le centre-ville ?

"SEVRES TOUT NATURELLEMENT"

"Pour un coeur de ville plus accueillant

Issu d'une conception ancienne de l'urbanisme, le centre ville ne répond plus complètement aux aspirations des Sévriens.

Mieux partager l'espace entre les piétons, les cyclistes et les automobilistes améliorera la sécurité, le stationnement et la qualité de vie dans le centre ville."

 

Telle était l'ambition du maire. Au fil de Sèvres l'avait publiée fin 1999. Où en sommes-nous en 2002?

Le plan de circulation va être complètement aménagé pour permettre une meilleure circulation des piétons. La Grande Rue en "zone 30" de la mairie à Gallardon : priorité ausx piétons et à la verdure. L'avenue de l'Europe "Voie Royale" va être entièrement traitée en voie urbaine. en remplacement de son style autoroutier . Trois voies de circulation seulement, mais une contre-allée et un meilleur accueil des piétons et des cyclistes. Le plan vous permettra de tout comprendre.

Où en sommes-nous aujourd'hui ?

L'Avenue de l'Europe devient plus urbaine. De plus en plus, on sent que les automobilistes, et même les motards, n'essaient plus d'y rouler à 110. On peut tourner à gauche quand on vient de la rue Pierre Midrin.

Place Gabriel Péri, les services départementaux et municipaux avaient pourtant fait des études approfondies. Ce carrefour, pas facile et souvent dangereux, devait permettre un meilleur débouché de la Grande Rue, non seulement pour les voitures qui vont vers Versailles, mais aussi - et c'est nouveau - pour celles qui vont vers Paris. la pari n'est pas encore perdu. Mais il est difficile d'espérer qu'un carrefour qui comporte un feu rouge en sortie (vers Versailles) permettent un écoulement intelligent des voitures.

Le tronçon de Grande Rue situé entre le carrefour "Ville d'Avray" et la Place Gabriel Péri a été réaménagé en zone 30. Un objectif de ces modifications était de fluidifier la circulation, donc de la rendre plus sûre. Plus sûre, elle l'est en effet : on n'y circule plus, mais les habitants des coteaux perdent l'habitiude de venir en centre ville. Un autre engagement de la Municipalité était de faciliter le stationnement en centre ville pour permettre aux habitants des coteaux d'y faire leurs courses. Jusqu'ici, c'est raté : la nouvelle Grande Rue a moins de places que l'ancienne.

Ce qui empêche les habitants des coteaux de descendre à pied dans le centre, ce n'est pas la distance, c'est la pente (surtout quand il faut remonter ). Pourquoi Sèvres ne se doterait-elle pas d'escalators publics comme l'a fait Saint-Cloud ? Si vous pouviez descendre plus facilement à pied des coteaux tout le monde y gagnerait : davantage de vie et moins de voitures !

Et pour le futur ?

Vous avez été nombreux à vous inquiéter de la partie du projet qui consistait à mettre en sens unique le tronçon de Grande Rue situé entre le débouché de la passerelle et la carrefour "Ville d'Avray". Et Au fil de Sèvres s'est fait, en son temps, l'écho de vos inquiétudes auprès de la Municipalité...

Les voitures qui viendront de la rue de Ville d'Avray devront alors toutes tourner à droite dans la Grande Rue et ne pourront rejoindre la RN10 qu'à la Place Gabriel Péri.... Et vous craignez, en voyant déjà l'état actuel de la circulation en ces deux points, que celles qui vont vers Paris ne subissent 500 m d'embouteillages en plus... Des comptages de voitures ont été faits, des enquêtes ont été diligentées... Mais rien de tout cela ne sera suffisant pour que le décision soit prise. car elle n'est pas encore prise.

Plus cela va, plus les automobilistes passent par les coteaux pour contourner le centre ville en allant vers Ville d'Avray ou Versailles. On voit de plus en plus en fin d'après midi de pertites rues résidentielles comme la rue Brancas ou la rue des Binelles transformées en ligne droite des Hunaudières par une circulation de transit dont la seule motivation est de gagner du temps et qui, voyant qu'elle n'en gagne pas, tente de se rattraper en forçant sur l'accélérateur, au mépris de la vie des riverains et notamment des enfants, dans des rues qui ne sont pas faites pour cela.

 

<<<retour

 

.