[page d'accueil] [la vie à Sèvres]

Traverciel... des engins de mort !

Le 3 février 2009, l'Institut de Veille sanitaire a eu le courage de publier son étude qui prouve scientifiquement que le diesel tue, directement, des centaines de personnes, et que c'était connu depuis des années. Et Traverciel n'a même pas de filtre à particules... Alors le seul moyen de ne pas être complices, c'est de le boyotter (voir détails).


Un moteur Diesel produit 6 fois plus de gaz toxiques et 30 fois plus de micro-particules qu'un moteur à essence de même cylindrée. Un seul bus Traverciel envoie autant de gaz toxiques dans l'atmosphère de notre ville que 80 "Smart" à essence. Les gaz toxiques, qui rendent les bébés asthmatiques et qui tuent les insuffisants respiratoires, ce n'est pas le CO2, ce sont les oxydes d'azote, les "NOx". Et ceux-là, ce sont les diesels qui les produisent. Ce qui donne le cancer du poumon et qui provoque des emphysèmes pulmonaires, ce n'est pas le CO2, ce sont les microparticules. Et celles-là, ce sont les diesels qui les produisent. La France sera un des derniers pays développés à non seulement autoriser, mais même encourager le diesel en ville. Sous un fallacieux prétexte de gaz à effet de serre, on n'hésite pas à tuer des nourrissons en leur crachant les poisons du diesel juste à la hauteur des voitures d'enfants. Honte aux élus et aux fonctionnaires (et plus encore aux fonctionnaires élus, doublement indignes de la confiance qu'ils inspirent) qui, pour respecter les diktats irresponsables des ayatollahs de l'écologisme, ont développé le réseau de TRAVERCIEL, dont la photo se passe de commentaire : qui ose encore dire que ce bus préserve l'environnement. BOYCOTT ! Respectons nos enfants et nos vieillards ! BOYCOTT ! En ville, roulons à l'essence !

<<<retour