Faudra-t-il un mort ?

 

Rue des Caves, étroite et malaisée, l'un des deux seuls accès au quartier Brancas... Un trou creusé en plein virage, puis rebouché sommairement. Un mois et demi après, sans que personne n'ait rien fait sur ce trou rebouché, il continue à être là avec ce superbe panneau qui est à la hauteur de l'estime dans laquelle l'administration tient les misérables administrés que nous sommes. Laid, inutile et gênant... Voilà l'image qu'elle veut se donner.

Ou c'est une faute d'un cantonnier et le Maire doit prendre des sanctions à son égard... Ou ce n'est pas une faute et le Maire doit prendre des sanctions contre le directeur d'un service dans lesquel une telle négligence n'est pas une faute.

Mais sans doute est-ce une manifestation de plus de la haine anti-automobiliste que distille la Ville jour après jour... Espérer un accident grave pour pouvoir dénoncer les dangers de la voiture.

DERNIERE MINUTE : une semaine après que cette photo ait été mise en ligne, l'administration a obtempéré et rétabli la circulation (pas encore sur le trottoir, mais au moins ce panneau n'encombre-t-il plus la chaussée)... Aucune sanction n'a été prise contre quiconque, preuve que c'est bien une politique délibérée que de nuire aux Sévriens des coteaux pour lesquels la voiture est le seul moyen de transport.

<<< retour