Les décharges sauvages : le bilan de la Municipalité pour 2004.

 

En décembre 2003, le Maire avait menacé des foudres de la loi quiconque déposerait des déchets sans autorisation. Or les peines sont énormes pour ce type de contravention.

Neuf mois après, rue Pierre Midrin, au centre du centre ville, le constat pitoyable dressé par "au Fil de Sèvres...". Les menaces n'étaient-elles que rodomontades ?

 

<<< Retour