GRAND PARIS SEINE OUEST
Loin... Très loin de Sèvres

Avant Grand Paris Seine Ouest, quand on avait des problèmes de cohabitation simples avec un chantier de voirie, on appelait la mairie et ça s'arrangeait.

Aujourd'hui, on doit appeller Grand Paris Seine Ouest (0800 10 10 21) et on tombe sur un téléopérateur qui sait à peine où se situe votre rue et qui, subsidiairement ne sait pas qu'il y a un chantier devant chez vous. Votre appel est noté et on ne le traitera que le lendemain si vous apeplez l'après-midi ou l'après-midi si vous appelez le matin.

Ainsi une entreprise utilise-t-elle des engins énormes qui reculent sans visibilité sur les piétons, sans utiliser de dispositif avertisseur et sans personne sur la chaussée pour assurer la sécurité ? Avant GPSO, vous appeliez la mairie et un employé de la voirie réglait le problème. Ce n'est pas pour vous que vous appeliez : si vous êtiez en état de le faire c'est que vous aviez survécu. Vous vouliez seulement prévenir du danger pour que d'autres ne courent pas le même risque. Economisez votre téléphone, tout cela ne sert plus à rien. Un danger immédiat ? Garez vos propres plumes et pour le reste, "Il n'est pas de problème urgent que le temps ne fasse disparaître" c'est la règle de GPSO.

Les risques d'accident sont largement augmentés, mais il n'y aura pas de responsabilité municipale... Et pour la Ville, c'est ce qui compte, n'est-ce pas ? Dormez tranquilles, chers, très chers édiles... Si on meurt, ce ne sera pas votre faute !

Si un chantier n'est pas supervisé, on ne peut rien reprocher au superviseur, il n'existe pas. Au fait, combien coûte le service municipal de la voirie ?

<<< Retour

[page d'accueil] [la vie à Sèvres] [ Potins et cancans]