Une carte appelée Moneo

Décidément, Moneo, qui devrait nous servir à payer le stationnement en ville éveille bien des inquiétudes... Justifiées apparemment, si l'on en croit l'UFC Que Choisir comme de nombreux Sévriennes et Sévriens se sont plu à nous le signaler
Elle affaiblit la sécurité de votre carte bleue en la rendant plus attractive pour les voleurs
Elle diminue encore votre droit au respect de la vie privée
Elle est piratable
Elle coûte de l'argent.l'UFC Que Choisir a diffusé deux communiqués de presse à ce sujet.le 15/11/2002le 04/10/2002et un article de synthèse

Moneo n'est pas la seule solution au problème des horodateurs : Milan, par exemple, l'a résolu de façon très élégante... Evidemment, les banques aiment moins. Le point de vue de Bernard DENIS-LAROQUE janvier 2003 Le même, désabusé, en septembre 2003

Le comseil de la Concurrence est très réservé sur Monéo

Même le gouvernement prend ses distances vis à vis des maires qui imposent Monéo.

Les arguments du maire en faveur de Monéo sont humainement révoltants et dégradants pour ceux qui les invoquent.

Mais MONEO , c'est un club de grandes banques appelé BMS . On conçoit que BNP-Paribas + Banque Populaire + Crédit Agricole + CCF + CIC + LCL + Crédit Mutuel + Caisse d'Epargne + La Poste, sans compter France Télécom, SNCF et RATP , tout ça mis ensemble pèse d'un bon poids pour imposer ses volontés à un Maire de banlieue. Même si ces volontés sont insultantes pour ses concitoyens.

Un exemple de risque que Moneo fait courir à votre compte en banque
Quelques méthodes sévriennes pour brimer les récalcitrants à Monéo.
[ méthode Kafka ] [ méthode forte ] [ méthode Couée ] [ méthode butée ] [ méthode scientifique ] [méthode du ridicule] [méthode des Dalton]

 

<<< retour éditorial

<<< page d'accueil